Biographie

  • slide
  • slide
  • slide

Originaire de la Côte Niçoise, Philipe Gauberti puise dans son enfance méditerranéenne, ses couleurs intenses et solaires, cette lumière insolente qui inondent ses œuvres. Créatif et curieux dès le plus jeune âge, sensible au théâtre, aux arts visuels, et culinaires, son avenir semble s’orienter vers une carrière artistique.

Un évènement traumatisant modifia cette trajectoire de vie.
Epris de cette liberté qu’il ne cessera de chérir, il refuse alors de rejoindre l’Ecole d’arts qui lui tend la main, préférant l’aventure de la vie qui le mènera à une carrière d’homme d’affaires accompli. La passion de l’art le rattrape, il devient d’abord collectionneur et fréquente des artistes. Il assemble à nouveau des matières disloquées pour les rendre à une autre vie. En 1999, en parallèle de son activité professionnelle, Philippe Gauberti entreprend des études de design de l’objet. Rapidement le métal, particulièrement l’inox poli miroir, s’impose à lui comme une évidence. Une connivence s’installe entre eux. Il caresse autant l’inox qu’il le tord. La dualité est son univers et il aime celle qui existe entre la froide rigidité du métal et sa souple chaleur obtenue par son travail de transformation. Durant quatre ans il suit avec acharnement une formation intensive auprès d’un maître artisan en chaudronnerie, polissage, fonderie qui lui confère les secrets du travail du métal. L’habileté n’étant plus un frein à son rêve, il débute alors la création de son propre univers artistique sans jamais abandonner sa carrière professionnelle. Chef d’entreprise le jour, sculpteur la nuit, l’un nourrissant l’autre, ses œuvres sont les témoins  de sa vision de l’époque.

Philippe Gauberti a exposé dans plusieurs centres d’art contemporains.
Ses œuvres sont connues en France et à l’international.

 

News